CAPA d’avancement des certifiés 2015-2016 : barres, compte-rendu et résultats disponibles !

vendredi 26 février 2016
par Secteur emploi

La CAPA d’avancement des certifiés 2015-2016, après plusieurs reports, s’est tenue le jeudi 18 février.

Pour tous les détails et rappels des épisodes précédents, nous vous renvoyons à la lecture de nos articles :

Les syndiqués SNES-FSU ont reçu par mail le résultat personnel les concernant. Les barres détaillées par échelon sont accessibles sur cette page (espace réservé aux syndiqués).

Après deux groupes de travail et plusieurs reports de la CAPA, et suite aux interventions des élus SNES-FSU, pour cette année, la solution adoptée pour pallier les effets de l’absence de nouvelle inspection est la suivante : les collègues dont la dernière inspection a eu lieu entre le 1er septembre 2009 et le 31 août 2011 verront leur note augmenter du nombre de points nécessaires pour que la nouvelle note se situe dans la même colonne de la grille Laforêt que celle dans laquelle figurait la note d’inspection malgré le changement d’échelon. Ainsi un collègue, ayant obtenu une note de 48 lors de son inspection de 2010 à l’échelon 7, passé depuis à l’échelon 9, obtiendra une note de 51. Cette méthode de vieillissement est la plus juste puisqu’elle permet d’éviter la dégradation d’une note, faute d’inspection. Ces points sont définitivement acquis.

Pour tout savoir sur la grille Laforêt et ses incidences sur la promotion : http://www.snes.edu/Certifies-notat...

Autre travail de correction qui s’est poursuivi cette année : l’attribution uniquement pour la promotion 2016 d’une majoration d’un point sur certaines notes pédagogiques pour les disciplines les plus lésées par les différences de pratiques de notation. Ce point n’est donc pas acquis définitivement.

Dans ses interventions, le SNES-FSU a réaffirmé son exigence d’une notation pédagogique reconnaissant à l’enseignant son rôle de concepteur, centrée sur le cœur du métier et conduite par des corps d’inspection dont les missions doivent être orientées vers l’aide et le conseil et non l’évaluation managériale de projets institutionnels et de tâches périphériques selon une culture des résultats. Cela implique de rendre les critères et l’acte de notation plus transparents, d’apurer les retards d’inspections, de doter toutes les disciplines d’un corps d’inspection (technologie, documentation). Les dispositifs de correction des inégalités engendrées par la notation pédagogique doivent reposer sur des critères lisibles, équitables et valables pour tous les collègues. Ce sont ces revendications dont seront porteurs les élus du SNES-FSU lors du groupe de travail dont le principe a été accepté par le Rectorat.

Les élus du SNES-FSU sont particulièrement vigilants au suivi de ces questions dont les conséquences ont un effet non négligeable sur la progression de carrière et ses effets financiers. Rappelons que le SNES-FSU revendique un avancement à rythme unique, celui du grand choix, déconnecté de l’évaluation comme c’est le cas pour les personnels de direction et les IPR… Cela est indissociable de la revalorisation de nos salaires, de nos carrières et de nos conditions de travail afin de reconnaître à leur juste hauteur nos missions et nos qualifications et rendre attractifs nos métiers en pleine crise de recrutement. Le maintien du gel du point d’indice au nom d’une politique d’austérité injuste et inefficace est inacceptable.

Retrouvez la totalité de notre lettre-réponse aux promouvables de cette campagne d’avancement.


Documents joints

Lettre réponse avancement 2015-2016
Lettre réponse avancement 2015-2016

Derniers articles publiés