Yvelines : CTSD toujours aussi peu de moyens !

lundi 30 mars 2015
par Snes S2 Yvelines

Le CTSD concernant les créations et suppressions de postes dans les Yvelines, s’est réuni le jeudi 26 mars 2015.

A l’issue du groupe de travail du mercredi 18 mars, seulement 16 postes étaient créés. Nos élus ont demandé des créations dans chaque établissement où cela semblait possible, si bien que quelques postes supplémentaires ont pu voir le jour. La balance entre créations et suppressions est désormais de 21 postes. Nous sommes intervenus au sujet de la disparition de trois postes de Lettres Classiques, qui disparaissent, non pas en raison d’absence de demande mais du tarissement d’enseignants de la discipline. La FSU est intervenue pour condamner l’absence de moyens supplémentaires en CPE, mais aussi pour le service social et de santé dans les EPLE. Le problème des nombreux établissements des Yvelines dépourvus de proviseur adjoint également été soulevé, sans qu’aucune autre solution que l’implantation de demi-postes de CPE ne puisse être proposée. En fin de CTSD nous a d’ailleurs été annoncé le redéploiement d’un poste de de CPE. Nous dénonçons cette logique de fonctionnement à moyens constants, qui consiste à retirer des emplois à certains pour les attribuer à d’autres, au lieu de créer les postes nécessaires là où de nouveaux besoins sont nécessaires.
Avec une balance positive de 35 postes en lycée alors que l’on attend 1032 élèves de plus, et la suppression de 13 postes en collège et 1 en SEGPA, c’est un bilan bien maigre qui ne permettra pas d’améliorer les conditions de travail des élèves et des personnels, devant l’augmentation des effectifs et l’absence de compensation des suppressions massives antérieures à 2012. Si la mobilité des enseignants sera facilitée lors du mouvement intra-académique 2015, cela ne sera pas lié à l’augmentation du nombre de postes, mais bien au déblocage des chaires occupées par les stagiaires 2014.
nous sommes de nouveau intervenus pour que dans le cadre des missions particulières, les allègements de service soient prioritaires face à l’indemnitaire (IMP).

Enfin le vœu suivant a été présenté par la FSU et FO : « La ministre a présenté sa réforme du collège : globalisation des horaires de certaines disciplines, diminutions des horaires disciplinaires des élèves, etc... sans mise en place de réelle amélioration des conditions d’enseignement. Parce qu’il ne répond pas aux difficultés rencontrées sur le terrain, le projet de réforme du collège est en l’état inacceptable. Le CTSD demande l’abandon de ce projet et la mise en place d’une réforme qui réponde aux besoins réels des élèves et des personnels en leur donnant des conditions d’études acceptables (effectifs allégés, travail en groupe...) Par ailleurs, lors du CTM du 11 février, le projet de décret sur les IMP n’a recueilli aucune voix pour. Le CTSD demande donc l’abandon du projet de décret sur les IMP et sa réécriture. ». 5 Pour (4 FSU et 1 FO) et 4 Abstentions (2 UNSA, 1 SGEN et 1 SNALC)

Des établissements se mobilisent dans le département face à l’indigence des moyens. Pour la FSU, il est urgent de mettre en place dans l’Éducation une politique qui se traduise par la reconnaissance et la revalorisation globale des personnels et de leurs métiers ainsi que l’octroi de moyens substantiels du Service public d’Éducation, lui permettant d’assurer l’ensemble de ses missions et de faire réussir les jeunes sur tous les territoires. C’est pourquoi, la FSU, avec la CGT, FO et Solidaires, s’engage dans un processus de mobilisation de l’ensemble des salariés pour créer les conditions d’un rapport de force unitaire et obtenir un changement de cap. Elle appelle, tous les personnels de l’Éducation nationale, à faire de la journée de grève et de manifestation le 9 avril une réussite.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous tenir au courant des mobilisations locales et/ou des problèmes rencontrés dans le cadre de la préparation de la rentrée 2015 (contact : snes78@versailles.snes.edu)

Vous trouverez en PJ la déclaration préalable de la FSU 78.

Les représentants SNES-FSU au CTSD Delphine Romagny, Yannick LEROY et Frédéric LESNE


Documents joints

déclaration préalable FSU
déclaration préalable FSU

Derniers articles publiés