Quantcast

[Collèges] Pressions managériales pour imposer des classes sans notes et dévoyer la pondération REP+

lundi 8 octobre 2018
par  Snes S3 AT

1- Les classes sans notes : l’évaluation relève de la liberté pédagogique des enseignants

A nouveaux cette d’année, plusieurs collègues ont remonté par le biais de l’enquête de rentrée ou par celui de leur section départementale, l’imposition par leur chef d’établissement de classes sans note. Ces derniers n’ont aucune base réglementaire pour imposer des classes sans notes. Ceux qui tentent de le faire, le font de leur propre initiative ou par méconnaissance des textes réglementaires. En effet, notes ou pas, l’évaluation des élèves relève de liberté pédagogique de chaque enseignant (rappel textes réglementaires ).

2- Pondération REP+ : non au dévoiement de la pondération

La pondération sert, via une réduction du service hebdomadaire d’enseignement, à permettre un exercice du métier dans de meilleures conditions, est encore une fois complètement dévoyée. Dans certains établissements REP+. Imposition de réunions à des heures tardives de la journée de travail, ordre du jour de toutes les réunions imposé sans liberté d’initiative pour les personnels, contrôle tatillon de la présence des personnels à ces réunions...tout aboutit, en en définitive, à un alourdissement de la charge de travail des personnels concernés.
Pourtant, les textes sont clairs :
La circulaire 2015-057 précise l’esprit de la pondération : « Afin de reconnaître le temps consacré au travail en équipe nécessaire à l’organisation de la prise en charge des besoins particuliers des élèves qui y sont scolarisés, aux actions correspondantes ainsi qu’aux relations avec les parents d’élèves… » et ce, indique la circulaire 2014-077 du 4 juin 2014 (portant refondation de l’éducation prioritaire) en son § II-1-b : « sans avoir vocation à se traduire par une comptabilisation », explicitant les termes du décret (« afin de tenir compte du temps consacré... »).
Article : la pondération REP+ : le temps appartient aux professeurs
Article : Doit-on compenser le temps libéré par la pondération ? non !
L’action collective des collègues et les interventions des sections départementales et de la section académique auprès des DSDEN et du Rectorat pour dénoncer ces pressions et ces dérives managériales ont permis d’y mettre fin.
Si vous êtes concernés, contactez votre section départementale et le secteur collège
.

Contacts :
Yvelines : snes78@versailles.snes.edu
Essonne : snes91@versailles.snes.edu
Hauts de Seine : snes92@versailles.snes.edu
Val d’Oise : snes95@versailles.snes.edu
Secteur collèges : colleges@versailles.snes.edu