Communiqué SNES-FSU Paris-Créteil-Versailles : envoi scandaleusement tardif des convocations de bac !

vendredi 11 juin 2021
par  Snes S3 MC

Communiqué des sections académiques de Paris, Créteil et Versailles du SNES-FSU

Arcueil, le 11 juin 2021,

Malgré les alertes du SNES-FSU, bien en amont des épreuves, les convocations ne parviennent, une nouvelle fois, que très tardivement aux correcteurs et correctrices et aux examinateurs et examinatrices. Quelles que soient les raisons techniques invoquées par le SIEC, comment ne pas voir là une nouvelle marque de mépris pour les personnels ? C’est aussi la conséquence d’une gestion de la crise sanitaire sans aucune anticipation par Jean-Michel Blanquer, qui ne peut avoir pour effet que d’accroître encore le chaos prévisible.

Le SNES-FSU intervient depuis plusieurs semaines auprès du SIEC, afin que l’organisation des épreuves du baccalauréat soit suffisamment anticipée, et que ne se reproduisent pas les inacceptables dysfonctionnements qui ont significativement perturbé les épreuves ayant déjà eu lieu cette année (BTS, DNL) (voir le compte-rendu de l’audience du 27 mai).
Nous avions, en particulier, alerté sur la nécessité d’anticiper suffisamment l’envoi aux correcteurs·trices et examinateurs·trices de leurs convocations. Cette année tout particulièrement, en raison des multiples motifs susceptibles d’empêcher les collègues d’assumer leurs missions, l’anticipation était indispensable !

Les collègues et les élèves ne peuvent que se sentir méprisé·es par un tel manque d’anticipation.
Rappelons que le ministre Blanquer a annoncé le maintien des épreuves d’EAF, depuis le 22 avril 2021. Un mois et demi s’est donc écoulé depuis pour préparer cette épreuve...

Le SNES-FSU des trois académies franciliennes demande au SIEC un report de la réunion de pré-entente académique EAF prévue le 11 juin.

Les collègues n’ayant pas eu le mel hier sur les heures de travail remis avec accusé de réception, ne peuvent être tenu·es d’assister à cette réunion, d’autant que certain·es ont cours ce matin, parfois pour la dernière fois avec leurs élèves de première.

Les sections académiques du SNES-FSU Paris, Créteil et Versailles interviennent auprès du SIEC et des 3 recteur·rices pour qu’aucun retrait sur salaire ne soit effectué ! Ils seront aux côtés de tou·tes les collègues qui les subiraient ou qui se verraient reprocher, de quelque manière que ce soit, leur absence d’aujourd’hui.

Communiqué PCV 11 juin convocations bac