[95] : CHSCTD du 23 avril 2020 : Reprise le 11 mai, nos questions et interventions. Quelles réponses à ce jour ?

lundi 27 avril 2020
par  Snes S2 Val d’Oise

Une réunion du CHSCTD s’est tenue le 23 avril 2020 à la demande des organisations syndicales.

En amont de la réunion, le secrétaire départemental du CHSCTD avait fait parvenir au Directeur Académique une liste de questions pour lesquelles nous exigions des réponses.
Voici la liste des questions préparées par vos délégué.es des personnels

questions chsct 95

Alors que nous avions envoyé une liste de questions en amont, alors que des réponses claires étaient attendues au sujet des conditions sanitaires, la direction académique n’a pas été en mesure de répondre à un bon nombre d’entre elles.
Concernant les conditions sanitaires, nous avons exigé qu’elles soient construites à partir de l’expertise médicale.

Il n’était pas question de débattre sur une date de « reprise » physique, mais sur les modalités pratiques à mettre en œuvre pour travailler en toute sécurité et assurer par la même occasion la sécurité des élèves.

Un protocole national, pour la FSU, doit impérativement comprendre, notamment, le rappel des règles de distanciation, une politique de dépistage, un type et un nombre de masques ou des quantités de gel. Mais il faut aussi organiser l’accès aux locaux, les sens de circulation et le nombre de personnes par pièces, former et informer tous les personnels, les élèves et leurs parents... Une somme d’actions à planifier qui ne peut être laissée à l’appréciation hiérarchique locale.

La FSU réaffirme que la reprise physique de l’école ne peut qu’être extrêmement conditionnelle et que la priorité doit rester sanitaire sur toute autre considération économique et pédagogique.

Elle doit être conditionnée par un cahier des charges dont la non-application engagerait des droits de retrait, tout à fait légitimes.

L’administration nous a de nouveau affirmé que la priorité est donnée aux conditions sanitaires, préalable à toute réouverture des écoles.

 Quelques questions posées et interventions :

Différentes questions ont été posées lors de l’instance mais peu de réponses ont été apportées concernant le second degré car l’instance a été présidée par l’Inspecteur du premier degré en raison du départ, en cours de réunion, du Directeur Académique Adjoint du second degré.

Qu’en est-il des personnels fragiles ?

  • Il n’est pas prévu de faire reprendre le travail aux personnels fragiles. Pour ceux qui veulent, malgré tout, reprendre le travail, du matériel sera mis à leur disposition. La question sera posée.
  • 13 000 masques chirurgicaux sont actuellement distribués dans les différents établissements scolaires. Ils sont destinés aux personnels.

Certains collègues expriment leur crainte de reprendre du fait de leur âge (55 ans, 60 ans…). Statiquement, les risques augmentent avec l’âge ?

  • Les personnes ne sont pas vulnérables à 55 ou 60 ans et inversement. Si besoin d’écoute, il y un numéro de téléphone sur le site académique pour échanger, rassurer, pour réorienter vers les bons interlocuteurs comme les médecins. Il faut prendre contact avec les médecins de prévention.
  • les personnels doivent se rapprocher de leur médecin traitant pour une mesure d’éloignement. C’est le télétravail qui sera envisagé préférentiellement pour ces personnels. Sinon, il faut envoyer par mail les éléments médicaux aux médecins de prévention pour qu’ils puissent statuer. L’âge n’est pas un critère en soi qui fait qu’on ne retourne pas en classe.
  • On ne connaît pas le nombre de personnels qui vont travailler à distance. Certaines personnes sont simplement angoissées de reprendre. Il aurait fallu tester les personnels qui travaillent actuellement dans les écoles. Cela aurait permis de rassurer sur le niveau de transmission du virus dans les écoles.

Qu’en est-il des masques dans le second degré ? Les collégiens et les lycéens peuvent en effet porter un masque.
Pour le moment, la distribution des masques ne concerne que les personnels (enseignants, AESH…). J’attends des indications complémentaires. La question s’entend tout à fait pour le port du masque par les collégiens et les lycéens. Le message sera remonté.

Comment va s’organiser la reprise (le 11 mai) dans le second degré ?
Il y aura un temps d’échange entre les enseignants. C’est quelque chose qui va se mettre en place.

Pour les enfants en situation de handicap ?
Il y a un travail dessus (interaction AESH-enseignants-les parents).

Les masques ne sont pas adaptés. Les masques chirurgicaux sont des passoires. Les conditions sanitaires ne sont pas respectées. Comment les personnels peuvent accepter de revenir en classe si la base n’est pas respectée. Il faut un dépistage.

  • L’objectif du masque est d’empêcher les gouttelettes de passer. Les masques sont des mesures complémentaires aux mesures barrières.
  • Les Masques FFP2 sont réservés aux soignants qui font face à des personnes malades.
  • Les FFP1, 2 ou 3 sont filtrants. Ils sont utilisés dans le cadre du travail. Ces types de maques sont utilisés dans la menuiserie ou les stations d’épuration par exemple.

Sur le second degré. Concernant les transports scolaires, il y des transports en bus pour les collèges. Or certains bus sont très fréquentés par les élèves ?
Cela concerne aussi des personnels qui vont également travailler en bus. C’est aspect-là est en cours de réflexion. Nous attendons des précisions.

Les restaurants sont fermés, mais les cantines sont ouvertes
Tout dépendra du nombre d’élèves qui sera présent à la cantine et en fonction des modalités de restauration. Il y a une réflexion au niveau du département. Des sachets repas pour permettre aux élèves de manger dehors.
Pour cela, il faudra qu’il fasse beau.
S’il pleut, il faudra voir au niveau des locaux (dans les salles de classe ?)

Comment faire des cours en présentiel en même temps que des cours à distance ?
Probablement l’un ou l’autre. En attente de précisions.

Comment faire dans les cours d’EPS ?
La question sera remontée.

Ne peut-on peut envisager de fournir des visières ?

  • Les visières seraient un complément aux masques, pas un substitut. C’est à l’étude.
  • les médecins peuvent porter un masque et une visière, mais pour 2 ou 3 heures, pas plus. Les deux en mêmes temps, c’est compliqué.

Le droit aux congés d’été maintenu ?
Pas d’information sur ce sujet

Le moment de la reprise et le moment du contact avec les élèves sont deux moments différents. Des gels hydro-alcooliques seront-ils mis à dispositions des personnels le 11 mai ? Pour certains personnels qui ont 55 ou 60 ans pour, le retour dans le collège ou le lycée est une source de stress. Or, il peut y avoir 150 personnes le 11 mai dans un lycée.
La question sera remontée.

Dans les cours de récréation, il y aura des contacts.
Des récréations à des heures différentes.

 Vote des avis

Nous avons voté 4 avis (votés à l’unanimité par les représentants des personnels) :

  • L’avis n°1 porte sur les conditions sanitaires sans lesquelles une reprise n’est pas envisageable.
  • L’avis n°2 concerne la nécessité d’une véritable médecine de prévention avec le recrutement de 2 médecins supplémentaires.
  • L’avis n°3 est une demande qu’un bilan soit réalisé portant sur le nombre de collègues touchés par le Covid19, nombre de demandes d’accident de service et nombre de rejets.
  • L’avis n°4 est la demande de vérification par l’ISST (Inspecteur Santé et Sécurité au Travail) ou les Conseillers de prévention des protocoles de nettoyage et de désinfection.
Avis du CHSCTD

Nous avons demandé la tenue d’un prochain CHSCTD la semaine du 4 mai pour faire le point complet des conditions de la reprise.

OUI, les élu.es des personnels sont indispensables pour garantir la santé et la sécurité des travailleurs ! C’est sans doute pourquoi, le gouvernement a décidé de supprimer les CHSCT dès l’an prochain ! Nous demandons le retrait de la Loi de refondation (destruction !) de la Fonction Publique.


Navigation

Articles de la rubrique