Quantcast

ADP : faisons décoller le référendum !

lundi 11 novembre 2019
par  Snes S3 JJD

  ADP enjeu d’une privatisation

ADP c’est un chiffre d’affaires de 4,47 milliards d’euros, plus de 100 millions de passagers pour la seule Ile de France (plus que Roissy et Orly).

C’est un groupe international (le numéro 1 mondial du secteur), des bénéfices de 610 millions d’euros. Le Groupe ADP constitue après EDF la deuxième participation de l’état dans les entreprises cotées au CAC 40 (9,7 milliards d’euros).

Tout cela a été construit avec l’argent des contribuables par la puissance publique. et constitue de l’aveu de tous un monopole naturel. Il s’agit aujourd’hui de transférer au privé (à prix d’ami ?) la rente qui découle de cet investissement et de lui donner, en fonction de ses objectifs de rentabilité, la maîtrise sur des questions essentielles, à l’abri de tout choix démocratique :

La spéculation immobilière en perspective : alors que les espaces disponibles dans la région deviennent rares et chers, ADP est avec près de 7 000 ha le premier propriétaire foncier d’Ile de France

Le devenir des aéroports, aussi bien sur les tarifs que sur l’extension des aéroports : 40 millions de passagers supplémentaires prévus à Roissy

L’enjeu écologique : une étude récente démontre que du fait notamment du bruit, la perte d’espérance de vie en bonne santé peut atteindre trois ans pour les riverains, sans parler des émissions de CO2.
Il est à craindre que pour Vinci, favori de la privatisation, tout cela pèse bien peu en face des dividendes attendus.

 Référendum d’initiative partagée (RIP) ADP

Il faut recueillir 4,7 millions de signatures sur cette initiative, impulsée par plus de 250 parlementaires. Si nous y parvenons, le gouvernement sera obligé d’organiser un référendum sur le sujet et sera dans une situation impossible pour poursuivre le processus de privatisation (déjà bloqué pour le moment par le lancement de l’initiative).

Le recueil des signatures se fait uniquement sous forme numérique sur le site du ministère de l’intérieur :
https://www.referendum.interieur.gouv.fr/

Se munir de sa dernière carte d’électeur et de votre carte d’identité, et reporter les informations demandées telles qu’elles figurent sur la carte d’électeur.