CAPA classe exceptionnelle agrégés - accès au 1er septembre 2018

lundi 25 juin 2018
par  Secteur emploi

La CAPA examinant les propositions rectorales pour l’accès à la classe exceptionnelle des agrégés s’est tenue le vendredi 22 juin 2018 au rectorat. De nouvelles erreurs ayant été repérées à l’occasion d’ultimes vérifications, suite à la CAPA, dans le tableau établi par l’administration, les résultats ne pourront être transmis aux syndiqués qu’à partir du 25 juin. Les collègues proposés verront leur dossier examiné en CAPN en septembre 2018.

La CAPA examinant les propositions rectorales pour l’accès à la classe exceptionnelle des agrégés s’est tenue le vendredi 22 juin 2018 au rectorat. Les collègues syndiqués recevront leur résultat par mail. Les collègues proposés verront leur dossier examiné en CAPN de promotion, les 18 et 19 septembre 2018

A l’occasion d’ultimes vérifications effectuées après la fin de la CAPA, nous avons repéré des erreurs dans l’établissement de la liste des proposés et la répartition des avis (erreurs concernant le calcul du nombre de collègues à proposer pour la CAPN au titre du vivier 2 et le contingent pour les avis Excellent et Très Satisfaisant pour ce même vivier). Elles ont été aussitôt signalées à l’Administration. La communication des résultats aux collègues promouvables a donc dû être retardée.

Pour le SNES-FSU, l’enjeu immédiat, pour permettre l’accès du plus grand nombre à la classe exceptionnelle, est de faire en sorte que soient promus prioritairement les collègues les plus proches de la retraite. C’est en effet ce qui rendra possible la rotation dans l’accès à la classe exceptionnelle préconisée dans la note de service. C’est ce qui a guidé nos interventions, également fondées sur une étude attentive des dossiers des collègues, lors de la CAPA.

Comme pour la campagne 2017, cette CAPA se tenait dans des conditions très particulières puisqu’en l’absence d’élus à la classe exceptionnelle, seuls les élus hors-classe non éligibles à la classe exceptionnelle pouvaient siéger es-qualité. Le SNES-FSU n’ayant aucun élu remplissant ces conditions, a obtenu la possibilité de désigner, comme pour la campagne 2017, quatre experts parmi les commissaires paritaires.

Le Secrétaire général adjoint-DRH a rappelé à plusieurs reprises cette situation, en faisant un argument pour refuser d’entendre nos demandes et de faire évoluer significativement le projet :

  • Il nous a ainsi été demandé de limiter notre déclaration préalable à des remarques sur le projet de l’administration et implicitement reproché de formuler des revendications dépassant le cadre de l’examen de l’accès à la classe exceptionnelle. Il est pourtant bien évident que celui-ci, qui intervient quelques jours seulement après le rendez-vous salarial, ne peut être considéré comme déconnecté du contexte politique actuel et des attaques portées au pouvoir d’achat des fonctionnaires. Retrouvez ici la déclaration préalable FSU lue en séance.
  • Malgré nos interventions et notre demande d’un arbitrage du Ministère, les collègues ayant déposé une dossier de retraite au 01/09/18 éligibles au vivier 2 n’ont pas été examinés, alors même que ces collègues auraient la possibilité de demander à reporter leur départ pour bénéficier d’une éventuelle promotion et seraient fondés à déposer un recours concernant le non examen de leur dossier.
  • Le Secrétaire général-DRH a rappelé à plusieurs reprises son refus de réexaminer la liste des dossiers ayant obtenu un avis « Excellent » des corps d’inspection ou de revenir sur le classement des collègues par les universités, pour les collègues du supérieur, même quand cela empêchait la proposition de dossiers de collègues proches de la retraite à la valeur professionnelle tout à fait avérée.
  • Enfin, alors que l’examen du projet de l’administration en CAPA avait nécessité une journée entière lors de la précédente campagne, ce temps n’a pas été laissé à la discussion cette fois-ci et l’examen des collègues du vivier 2 a dû être terminé au pas de charge.

Malgré ce contexte très défavorable, les élus SNES-FSU ont obtenu de nombreuses modifications d’avis permettant que soient proposés, dans chacun des deux viviers, davantage de collègues proches de la retraite, collègues qui ont aussi plus de chances d’être promus en CAPN, d’après le bilan qui a été fait de la campagne 2017.

Retrouvez ici notre dossier complet sur la classe exceptionnelle.


Documents joints

déclaration FSU
PDF - 25.7 ko