Yvelines : Préparation de Rentrée 2018 – Vos élus vous informent et défendent vos établissements !

dimanche 21 janvier 2018
par Snes S2 Yvelines

Le Groupe de Travail d’attribution des DHG s’est tenu jeudi 18 janvier. Le Comité Technique Spécial Départemental se tiendra jeudi 25 janvier. Face à ces échéances, vos élus SNES-FSU vous informent et vous contactent afin de vous représenter au mieux dans cette instance.

Vos élus du SNES-FSU et du SNEP-FSU ont siégé en Groupe de Travail Préparation de Rentrée 2018 jeudi 18 janvier. Nous avons posé toutes les questions nécessaires à la bonne compréhension du mode d’attribution et de calcul des dotations horaires, et sommes intervenus au sujet de tous les établissements pour lesquels les dotations étaient en baisse ou semblaient insuffisantes au regard de l’évolution des effectifs.

=> Des informations complémentaires sur les dotations de chaque établissement sont disponibles sur notre site, en accès réservé aux syndiqués (accès avec vos identifiants SNES) .

Si vous souhaitez nous communiquer des informations sur votre DGH afin que nous puissions intervenir lors du CTSD du jeudi 25 janvier, contactez-nous à snes78@snes.versailles.edu

Dans le département des Yvelines, les moyens restent insuffisants

  • Selon les prévisions d’effectifs du Rectorat, les collèges et lycées des Yvelines connaissent une augmentation de 850 élèves par rapport aux prévisions de rentrée établies à la même époque l’année dernière. De son côté, la Direction Académique prévoit elle 279 élèves de moins, ce qui lui permet de relativiser la baisse du taux d’encadrement. Avec une dotation qui n’augmente que de 743 heures sur le département, les moyens seront insuffisants pour faire face à l’augmentation des effectifs.
  • Ce sont surtout les collèges qui font les frais de la pénurie de moyens car la hausse d’effectifs y est plus forte, tandis qu’en lycée, les effets du baby-boom de l’an 2000 se feront moins sentir en raison de l’entrée dans le supérieur des élèves ayant obtenu le bac en 2018.
  • Attention ! collèges en Education Prioritaire ! Contrairement à ce qui avait était fait l’an dernier, les dotations RAR ne sont pas incluses dans les prévisions de DGH. L’administration ne nous a pas communiqué le détail de ces moyens établissement par établissement, ce qui rend impossible toute comparaison avec les dotations de l’an dernier. Nous interviendrons de nouveau lors du CTSD afin de demander à l’administration de communiquer une information transparente sur ce point.

Si votre collège est classé en Éducation Prioritaire, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir davantage d’informations.

  • Si le taux d’heures supplémentaires reste relativement stable, il demeure important dans nombre d’établissements, et augmentera inévitablement en collège du fait du recours aux HSE pour financer le dispositif « devoirs faits ».
  • Le nombre d’IMP diminue drastiquement (-56) alors que les besoins des établissements sont demeurés sensiblement les mêmes. Le SNES a toujours contesté la mise en place des IMP, qui ont conduit à une surcharge de travail en se substituant à des décharges de service, et sont moins bien payées qu’une HSE. Néanmoins, leur diminution, qui n’a pas d’impact sur le volume des DGH, constitue une baisse à peine dissimulée des moyens accordés aux établissements.
  • La DSDEN assure que les moyens ont été distribués le plus largement possible. Cela signifie qu’il restera relativement peu d’heures pour les traditionnels ajustements de fin d’année. C’est donc maintenant qu’il faut agir dans vos établissements pour réclamer les moyens qui vous manquent.

Comment agir avant le CTSD ?

Contacter vos représentants afin de nous faire connaître au plus du près du terrain la situation locale qu’il s’agisse de :

  • Demander des moyens supplémentaires : Les élus du SNES interviennent au sujet de tous les établissements dont les moyens paraissent insuffisants, en particulier au nom de collègues qui nous alertent sur des prévisions d’effectifs chargés sur un ou plusieurs niveaux. L’administration se dédouane de ses responsabilités en invoquant l’autonomie de l’établissement et en arguant que les établissements peuvent créer des divisions supplémentaires en puisant sur la marge, c’est-à-dire au détriment des dédoublements ou des ouvertures d’options. S’il l’on peut se réjouir que soit ouverte la possibilité d’alléger les effectifs au lieu de mettre en place des dispositifs à l’utilité discutable (AP, EPI …), renvoyer la gestion de la pénurie de moyens à des arbitrages locaux au nom de l’autonomie de l’établissement contribue à générer toujours plus de mise en concurrence entre les disciplines et des tensions au sein des établissements. Il est donc essentiel de nous faire connaître la réalité des dispositifs pédagogiques et des options de votre établissement, afin de nous aider à défendre leur financement.
  • Contester une diminution de dotation : Dans le projet qui nous a été présenté lors du Groupe de Travail du 18 janvier, certains établissements perdent un nombre conséquent d’heures sur leur DHG par rapport aux moyens qui avaient pu leur être alloués l’an passé. Les élus SNES-FSU ont interrogé l’Administration pour chacun des établissements concernés. Il semblerait que ces diminutions s’expliquent par des fermetures de divisions. Or, il faut savoir que le calcul des effectifs de l’Administration se fonde également sur le constat de rentrée 2017. Lorsque les effectifs constatés en septembre sont inférieurs à la prévision effectuée en février 2017, les prévisions de rentrée 2018 peuvent être revues à la baisse. Certaines prévisions d’effectifs peuvent donc être sous-évaluées et tomber juste sous le seuil qui justifierait le maintien ou la création d’une division.. Certaines projections d’orientation peuvent également être concernées. Cela a nécessairement des conséquences sur le calcul des dotations, qui impacte ensuite les créations et fermetures de postes.

Afin de nous permettre d’argumenter au mieux face à l’administration lors du CTSD du 25 janvier, il est donc essentiel que vous nous fassiez part de toutes les informations concernant votre établissement  : niveaux surchargés, conséquences de la perte d’heures sur les postes, les dédoublements ou les options, les besoins spécifiques à l’établissement, en écrivant à snes78@snes.versailles.edu

Attention ! Aucune Commission Permanente ni aucun Conseil d’Administration ne doit se tenir avant le jeudi 25 janvier, date d’attribution des DHG dans les établissements. En revanche, il faut exiger la tenue d’une Commission Permanente et la convocation d’un Conseil d’Administration, règlementaires pour l’emploi des dotations en horaires d’enseignement !


Derniers articles publiés