Maintien des hôpitaux de proximité dans le Nord 91 : Appel à élargir la mobilisation pour la santé !

vendredi 24 novembre 2017
par Snes S3 MC

Un Comité de défense des hôpitaux de Juvisy, Longjumeau et Orsay a été créé en 2016 contre la fermeture programmée des 3 hôpitaux publics de proximité à l’horizon 2021-2023.

 Des conséquences désastreuses pour le territoire.

Plus de 28 000 signatures ont été réunies sur une pétition contre ces choix inacceptables :
- réduction de lits : de 1050 en 2015 à 550 aujourd’hui. L’objectif est d’en poursuivre arbitrairement la réduction d’ici 2024.
- suppression de 900 postes annoncée pour 2024
- conditions de travail dégradées dans les trois hôpitaux dont la maintenance n’est plus assurée, souffrance au travail...

La construction annoncée d’un hôpital de pointe de 416 lits à Saclay en 2024 ne répondra, ni par sa vocation high-tech ni par sa situation géographique, aux urgences et aux besoins de soins de proximité des 500 000 habitants du territoire, encore moins de simples maisons de santé.

 Une nouvelle étape de la mobilisation

- Jeudi 9 Novembre les journaux de 12h et 19h de France 3 se sont fait l’écho d’une action du comité de défense des hôpitaux qui distribuait au personnel de Longjumeau une lettre ouverte à Guillaume Wassmer, le directeur du GHNE (Groupement hospitalier Nord-Essonne) pour dénoncer ses choix actuels : toujours plus d’austérité !

- Mercredi 15 Novembre, dans la poursuite de cette action, a été organisée à Juvisy-sur-Orge une réunion pour lancer des Assises de la Santé en Essonne à l’appel du Comité de défense des hôpitaux de Juvisy, Longjumeau et Orsay. Le collectif National de Défense des Hôpitaux de Proximité y était représenté. Plus de 120 personnes y ont participé.

 

APPEL pour des Assises locales et départementales de la Santé en Essonne

Adopté à l’unanimité des présents le 15 Novembre, ce texte (1) rappelle les exigences du Comité de défense (moratoire sur la destruction programmée des 3 hôpitaux) et invite à organiser des Assises de la santé sur tout le territoire en réponse aux Assises programmées par l’ARS en novembre 2018 en Nord Essonne. Il s’agit d’inverser la logique décisionnelle en partant des besoins réels du territoire tels qu’ils seront recensés par les habitants afin d’imposer leur présence et leurs demandes lors des Assises institutionnelles de novembre 2018 auxquelles ils ne sont pas conviés. Des référents locaux se sont immédiatement proposés et ont été validés afin de préparer des Assises dans leur ville à Longjumeau, Orsay, Viry-Châtillon, Sainte-Geneviève-des-Bois, Juvisy/Athis, Morsang...

Le comité est composé de citoyens, élus, militants syndicaux, associatifs, politiques ou sans appartenance, qui partagent ses objectifs. Des retraité.e.s du SNES et de la FSU de l’Essonne contribuent à ces actions. Ils appellent à agir pour faire grandir la mobilisation engagée en Essonne et ailleurs.

=> Rappelons que la protection de la santé et l’égal accès aux soins pour tous à tout âge doivent être un souci premier dans toute société et sont aussi une des conditions nécessaires pour un bon accès à une éducation démocratique telle que nous la concevons.

Pour le S1 du SNES retraités 91 Mireille BRETON Laurence GAUTHIER

Contact : comitehopitaux91@gmail.com
(1) pétition en ligne et Appel du comité sur change.org : www.change.org/p/non-à-la-fermeture-des-hôpitaux-à-juvisy-longjumeau-et-orsay


Derniers articles publiés