[Lycée] : bac, accès à l’enseignement supérieur, tous les outils pour s’informer (réunion le 29/11, tracts, enquête en ligne)

dimanche 26 novembre 2017
par Snes S3 SV

[MISE A JOUR 25/11]
Réunion d’information le mercredi 29 novembre, à 14h30 à la section académique, 3 rue Gouyon du Verger, 94012 Arcueil (plan d’accès)
ParcoursSup, réforme du bac, du lycée, le point sur les différents projets du gouvernements, les conséquences pour nos élèves et nos métiers, les outils pour se mobiliser. Inscrivez-vous par retour du mail sur perms2@versailles.snes.edu,

- MISE A JOUR - réforme de l’accès à l’enseignement supérieur : :
face aux nombreux problèmes posés par les nouvelles modalités d’accès à l’enseignement supérieur et aux conséquences prévisibles pour les élèves et les familles, la FSU s’adresse aux familles : lettre de la FSU aux parents d’élèves et aux élèves, à télécharger ici

D’autres outils seront mis en ligne dans les prochains jours...

13/11/17
Réforme de l’accès au supérieur, début des « consultations » sur la réforme du bac…en lycée, les annonces se multiplient et dévoilent peu plus la cohérence des projets du gouvernement Philippe pour notre système éducatif. Sélection, prérequis, lycée modulaire, suppression des filières…les pistes évoquées vont dans le sens d’un accroissement des inégalités déjà existantes.

Réforme de l’accès à l’enseignement supérieur
Le plan étudiant présenté par le Premier Ministre et la Ministre de l’Enseignement Supérieur est bien loin des ambitions annoncées. Il empile les mesures qui semblent complètement méconnaître la réalité d’un lycée au quotidien (trouver un deuxième professeur principal pour chaque classe de terminale dès novembre 2017 par exemple) et d’autres qui confirment les choix contestables faits par le gouvernement (généralisation de la sélection dans les filières sous tension, dispositifs pédagogique de remédiation renvoyés à d’improbables MOOC-cours en ligne- etc.)

Réforme du baccalauréat et du lycée
Après plusieurs mois pendant lesquels les éléments de langage bien rôdés du Ministère ont été répétés en boucle (« muscler le bac » et « en même temps », réduire le nombre d’épreuves finales), le calendrier s’accélère. Si le nouveau bac est prévu pour la session 2021, il semble bien qu’il va s’articuler avec une réforme de l’organisation des enseignements dès la rentrée 2018, c’est-à-dire une nouvelle réforme du lycée. Et depuis quelques jours, les propositions fleurissent ici ou là (lycée modulaire, suppression des filières), avec des expressions lourdes de sens et de conséquences pour les élèves et les personnels.

Sur le bac, comme sur le lycée, le SNES-FSU porte des propositions ambitieuses visant à permettre une réelle démocratisation de notre système éducatif. Par exemple, le SNES-FSU défend un baccalauréat conçu comme un examen national, fondé sur des épreuves terminales et anonymes. C’est bien ce baccalauréat, premier grade universitaire, qui doit rester le seul « prérequis » pour l’accès à l’Université.

Le SNES-FSU met à la disposition des sections d’établissements des outils pour faire vivre le débat et la mobilisation dans les salles des professeurs. Si vous souhaitez qu’un militant vienne animer une heure d’information syndicale dans votre établissement sur ce sujet, contactez votre section départementale

  • Enquête en ligne « quel baccalauréat voulons-nous ? », exprimez-vous en remplissant : l’enquête en ligne

Documents joints

Les idées reçues contre le bac
Les idées reçues contre le bac
Le Bac a du sens
Le Bac a du sens

Derniers articles publiés