VAL D’OISE : Budget 2018 des collèges

jeudi 19 octobre 2017
par Snes S2 Val d’Oise

La délégation de la FSU a décidé de ne pas siéger au Conseil Départemental de l’Éducation Nationale (C.D.E.N.) lundi 9 octobre 2017 en raison une nouvelle fois du non-respect du travail des représentants des personnels et des usagers, le Conseil Départemental n’ayant pas envoyé les documents préparatoires dans les délais comme le prévoit le règlement intérieur de cette instance. Faute de quorum, un second C.D.E.N. a été convoqué le lundi 16 octobre.

 Dotation 2018 des collèges du Val d’Oise.

Les modalités de calcul de la dotation de fonctionnement 2017 sont reconduites pour l’année 2018.

PDF - 377.1 ko
Note dotation 2018 du Conseil Départemental

Crédits de viabilisation :

  • Poste électricité : Les règlements des consommations d’électricité sont pris en charge directement par le conseil départemental Il n’a donc pas de crédits « électricité » dans la dotation (sauf pour les collèges Aristide-Briand à Domont et Charles-François-Daubigny à Auvers-sur-Oise).
  • Crédits eau : Afin de répondre au mieux aux besoins réels des collèges, il est proposé de prendre en compte la moyenne des dépenses en eau des trois dernières années civiles connues.

Crédits de chauffage : Il existe deux crédits. Les crédits pour les consommations de chauffage et les crédits pour l’entretien des installations de chauffage.

Depuis la dotation départementale de fonctionnement 2016, les dépenses de chauffage ne sont plus administrativement affectées, afin de responsabiliser les établissements dans la gestion de leur consommation de chauffage. Ainsi, les dépenses de chauffage de l’année 2017 ne seront donc pas compensées en plus ou en moins.

Formule générale : Les crédits précédemment attribués pour l’enseignement, les actions éducatives, les frais d’administration et les coûts d’entretien sont rassemblés dans une formule simplifiée constituée des composantes suivantes :

  • un forfait de 25 000 €*1 rassemblant les anciens forfaits attribués (son montant auparavant fixé à 24 600 € a été augmenté de 400 € par collège) ;
  • un montant à l’élève de 60 €*2 qui permet de faire évoluer le niveau de dotation en fonction de l’effectif de l’établissement, notamment pour les frais d’enseignement et d’administration ;
  • un montant au m2 de 2,50 € qui permet de tenir compte de la surface de l’établissement, notamment pour les frais d’entretien.

*1 dont équipement de formation au PSC1 secourisme (préconisation de 2000 € par collège) *2 dont équipement des élèves pour l’EPS (préconisation : 9 à 11 € par élève pour l’achat et le renouvellement du matériel en EPS)

Les crédits spécifiques : Ils sont attribués pour faire face aux dépenses de fonctionnement engendrées par les offices de réchauffage et d’assemblage, l’installation de professeurs référents du handicap, l’accueil d’apprentis et la vétusté des bâtiments.

SEGPA 2 500 €
SEGPA horticole 4 500 €
Classes-relais hors les murs 4 500 €
Classes-relais dans les murs 3 500 €
ULIS 2 500 €
Section sportive simple 2 500 €
Section sportive double 3 500 €
Modules d’insertion 1 500 €

Poursuite de la reprise des fonds de roulement : Pour les établissements dont le fond de roulement (constaté lors du compte financier n-1) est supérieur à 4 mois de fonctionnement, le Conseil Départemental effectue une retenue de 20% sur la dotation théorique de fonctionnement.

PDF - 1 Mo
Fonds de roulement des collèges au 31/12/2016

Consultation du CDEN et vote des organisations syndicales :

Le budget a été ensuite mis aux voix de façon consultative et le CDEN a émis un avis défavorable. Le SNES et le SNEP (FSU) ont voté contre, l’UNSA a voté pour. Les représentants de la CGT’Educ et du SNFOLC (FO) n’étaient pas présents.

  Budget des collèges

Retrouvez le budget de votre collège dans le document ci-dessous.

PDF - 789.3 ko
Budget 2018 des collèges

  Quel vote en CA ?

  • Voter « pour » : dans ce cas, vous acceptez la répartition des crédits et le montant de la subvention.
  • Voter « contre » : — > La répartition ne vous convient pas et vous proposez alors une autre répartition que vous soumettez au vote. — > La subvention est insuffisante : chiffrez et donnez une indication de la répartition de la somme supplémentaire nécessaire. Présentez également une motion, et envoyez un courrier au Conseil Départemental du Val d’Oise, pour les collèges, au Conseil Régional de l’Ile de France, pour les lycées, ainsi qu’à la DASEN (nous en transmettre un double à snes95@versailles.snes.edu)
  • Vous abstenir ou refuser de voter pour marquer des réserves. Vous pouvez aussi faire une motion pour protester sur des points précis.

Attention : Les chefs d’établissement essaient souvent de culpabiliser les élus du CA pour obtenir un vote positif. Si le vote « contre » le budget est majoritaire, le Conseil Départemental du Val d’Oise et la DSDEN ont un délai d’un mois pour qu’une solution soit trouvée. Des mesures conservatoires permettront à l’agent comptable de faire face dans l’immédiat aux dépenses : une subvention sera forcément donnée à l’établissement, permettant à celui-ci de continuer à fonctionner.

 Nouvelle sectorisation pour les collèges de Deuil-la-Barre

PDF - 1.1 Mo
Nouvelle sectorisation des collèges de Deuil-la-Barre

Les représentants de la FSU au CDEN du Val d’Oise.
Pour le SNES-FSU : François Crevot,Dominique Oudot, David Rafroidi et Antoine Tardy.


Derniers articles publiés