INTRA 2015 : SIAM, ou l’informatique comme outil de complications... Revue des bugs de l’application au 25 mars ! (mise à jour)

mardi 24 mars 2015
par Snes S3 MBV

Plusieurs dysfonctionnements de l’application SIAM, qui permet de saisir les voeux de demande de mutation pour le mouvement intra-académique, ont été repérés depuis l’ouverture du serveur. Nous appelons votre vigilance sur les points suivants, qui sont des bugs informatiques liés à un paramétrage bâclé de SIAM, et non des changements de règles (contrairement au revirement sur les voeux larges restreints aux REP+, voir notre article) :

  • Bug n°1 : les voeux précis d’établissements APV sont bonifiés à 50 points alors que seuls les REP+ sont concernés par cette bonification selon les règles fixées par la circulaire rectorale intra 2015. Ne prenez pas en compte cette bonification, qui sera retirée par l’Administration ! Reportez-vous à notre liste des établissements classés de l’académie pour vérifier votre barème réel.
  • Bug n°2 : les collègues qui ont bénéficié à l’inter d’un rapprochement de conjoint sur une académie limitrophe de Versailles (Paris, par exemple) ne voient pas apparaître les bonifications familiales sur les voeux saisis, quand bien même ils se trouvent dans un département limitrophe et que la règle des voeux déclencheurs a été respectée. Le volet « situation familiale » n’est pas modifiable, ce qui peut se comprendre au vu de la continuité entre inter et intra en termes de bonifications de ce type, mais SIAM ne reconnaît manifestement pas les départements limitrophes sur lesquels la bonification peut porter à l’intra, alors que la table existe puisqu’elle figure en annexe de la circulaire rectorale.
  • Bug n°3 : les stagiaires qui ont bénéficié d’un rapprochement de conjoint à l’inter, avec prise en compte d’une année de séparation, ont la désagréable surprise, quand ils cliquent sur le point d’interrogation situé dans le volet « situation familiale » de la rubrique « consultez votre dossier », de voir apparaître un encart leur annonçant qu’ils ne peuvent bénéficier de la séparation sur leurs voeux de niveau départemental. Cet encart date de 2007, et cette règle est obsolète depuis 2014 ! Si vous êtes dans ce cas, vous avez bien droit à la séparation sur les voeux de type « tout poste dans un département » ou toute « ZR dans un département », à condition d’avoir formulé les voeux déclencheurs.
  • Bug n°4 : lors de la saisie de préférences à l’intérieur d’un voeu de zone de remplacement, il est impossible de demander plus d’une fois le même ensemble géographique, y compris s’il est restreint à un type d’établissements. Exemple : une préférence 1 de type « tout lycée dans le groupement de communes de Clichy » interdit par la suite la formulation d’une préférence « tout collège dans le groupement de communes de Clichy » ou « tout établissement dans le groupement de communes de Clichy », le logiciel indiquant à tort que la préférence a déjà été formulée, alors que de nombreux collègues formulent ainsi habituellement leurs préférences, hiérarchisant de cette manière leurs priorités. Le dysfonctionnement est le même pour les voeux de niveau « commune » ou « département ».
  • Bug n°5 : alors que la circulaire rectorale laisse aux stagiaires le choix d’exclure les établissements REP+ de leur demande de mutation, ce choix ne leur est offert par SIAM que lors de la toute première connexion. Lors des connexions suivantes, il n’existe aucun espace permettant aux stagiaires de modifier ce choix alors que les années précédentes, une case était à cocher pour exprimer le refus des RAR et ECLAIR, comme la circulaire rectorale le permettait alors. Nombreux sont pourtant les stagiaires (et les autres collègues) qui se connectent à de multiples reprises, le temps de mûrir leurs choix et de les affiner...

La section académique du SNES Versailles est intervenue auprès du Rectorat. Dans l’attente d’une réaction de l’administration, si ces bugs vous empêchent de formuler votre demande comme vous le souhaiteriez ou vous empêchent de calculer le barème réel auquel vous avez droit, ne renoncez pas : vous aurez la possibilité de préciser vos voeux et de corriger votre barème sur votre accusé réception papier de demande de mutation, en rouge et de façon visible. Vous pourrez aussi y indiquer de façon manuscrite la mention : « je ne suis pas volontaire pour les établissements REP+ ». Conservez une copie de cet accusé de réception et veillez à nous envoyer également un exemplaire, accompagné de votre fiche syndicale.


Derniers articles publiés