REP+ : alerte sur les VS

mercredi 15 octobre 2014
par Snes S3 SV

La campagne de signature des VS se tient actuellement dans les collèges et lycées de l’académie. Ce document a une importance particulière puisqu’il définit de manière officielle et institutionnelle le service des enseignants pour l’année scolaire. L’Administration, toujours à la recherche d’économies de bout de chandelle, n’hésite pas à tenter de rogner sur des heures pourtant statutaires (heures de première chaire, heure de vaisselle etc). Si cela est le cas, une démarche bien précise s’impose pour faire respecter vos droits. Plus d’informations dans cet article : http://www.versailles.snes.edu/spip...

Grande nouveauté cette année, il semble que le Ministère ait aussi décidé de faire des économies sur le dos des collègues qui enseignent en REP+. Ces derniers bénéficient pourtant d’une pondération de 1,1 qui, en s’appliquant à l’intégralité du service d’un enseignant, permet de dégager du temps pour la concertation et le travail en équipe. Il s’agit là d’une premier pas vers la reconnaissance de la charge de travail dans les établissements de l’Éducation Prioritaire.

Or, le Ministère a fait le choix d’exclure les heures supplémentaires de la pondération. Cette pratique remet en cause l’esprit même de la pondération. Comme le précise l’article 8 du décret 2014-940 du 20 août 2014 « chaque heure d’enseignement, pour le décompte des maxima de service prévus au I de l’article 2 du présent décret, est affectée d’un coefficient de pondération de 1,1 ». La contradiction entre le texte et son application est donc flagrante.

Nous appelons tous les collègues enseignant en REP+ confrontés à ce problème à contester leur VS par écrit et à demander un nouveau calcul de la pondération. Voir modèle de lettre de contestation en PJ. Contactez également la section académique s3ver@snes.edu


Derniers articles publiés